Progressez plus facilement en japonais grâce à une formation ultra-personnalisée !

Progressez plus facilement en japonais grâce à une formation ultra-personnalisée !

Apprendre le langage de politesse en japonais : le Kenjôgo (謙譲語)

Si vous avez commencé à vous intéresser au langage de politesse en japonais, vous maîtrisez certainement déjà la forme en masu (ます). Vous avez aussi peut être rencontré la notion de keigo (敬語), c’est à dire le langage de politesse. Celui-ci possède trois branches : le langage poli, où Teineigo (丁寧語) qui comprend l’utilisation de la forme en masu, le langage de respect, ou Sonkeigo (尊敬語) qui s’utilise pour parler avec beaucoup de respect à quelqu’un, et enfin le langage de modestie, ou Kenjôgo (謙譲語).

Nous allons donc voir aujourd’hui les caractéristiques du langage de modestie et son utilisation. La maîtrise de tous les éléments du keigo est quelque chose de très compliqué, ne paniquez donc pas si cela vous semble impossible à première vue ! C’est néanmoins quelque chose qu’il est indispensable de maîtriser si vous comptez atteindre un bon niveau en japonais.

Utilisation du Kenjôgo

Vous avez peut être déjà étudié le langage de respect, ou Sonkeigo (尊敬語). Celui-ci s’utilise essentiellement pour élever son interlocuteur en lui accordant un grand respect. Le Kenjôgo sert quant à lui également à témoigner du respect, mais d’une autre manière.

Si le Sonkeigo témoigne du respect en mettant l’interlocuteur sur un piédestal, le Kenjôgo, lui, témoigne du respect en se rabaissant soi-même !

Au Japon, modestie va de paire avec respect. Pour cette raison, il est impossible d’utiliser le Kenjôgo pour parler des actions de quelqu’un d’autre que soi ou de son cercle privé. En effet, se tromper de langage de politesse et utiliser le Kenjôgo envers quelqu’un d’autre produira l’effet inverse et rabaissera ladite personne.

Utilisation de verbes spécifiques

Si vous avez déjà commencé à apprendre le Sonkeigo, vous avez déjà dû éprouver des difficultés sur le fait que certains verbes soient remplacés par un équivalent honorifique. Malheureusement pour vous, c’est également le cas concernant le Kenjôgo ! Mais ne paniquez pas, ces verbes ne sont pas extrêmement nombreux, et nous allons voir ici les principaux !

-する -Suru (Faire) devient いたす (Itasu)

-行く -Iku (Aller) et 来る -Kuru (Venir) deviennent 伺う (Ukagau) ou 参る (Mairu)

-言う -Iu (Dire) devient 申す (Môsu) ou 申し上げる (Môshiageru)

-知る -Shiru (Savoir) devient 存じる (Zonjiru) ou 存じ上げる (Zonjiageru)

-いる -Iru (Se trouver) devient おる (Oru)

-わかる -Wakaru (Comprendre) devient かしこまる (Kashikomaru) ou 承知する (Shôchi suru)

-見る -Miru (Regarder) devient 拝見する (Haiken suru)

-会う -Au (Rencontrer) devient お目にかかる (O me ni kakaru)

-聞く (écouter, demander) devient 伺う (Ukagau)

Exemples

お初にお目にかかり光栄です -O hatsu ni o me ni kakari kôei desu (C’est un honneur de vous rencontrer)

お名前を伺ってもよろしいですか -O namae o ukagatte mo yoroshi desu ka (Puis-je vous demander votre nom ?)

私は山田と申します -Watashi wa yamada to môshimasu (Je m’appelle Yamada)

Les autres verbes

Concernant les autres verbes, il s’agit tout comme le Sonkeigo d’utiliser les préfixes de politesse お (o) et ご (go). Go s’utilise plus souvent avec les mots sino-japonais, mais il n’y a pas de règle absolue. On utilisera donc ces préfixes devant les verbes qu’on fera suivre par する (Suru) ou son équivalent poli いたす (Itasu)

Exemples

ご案内いたします –Goannai itashimasu (Je vais vous guider)

少々お待ちください -Shôshô omachi kudasai (Veuillez attendre un instant s’il vous plaît)

その件は明日ご報告いたします -Sono ken wa ashita gohôkoku itashimasu (Je ferais un rapport sur cette affaire demain)

Les préfixes o et go et vocabulaire de modestie

Ces deux préfixes peuvent également s’utiliser devant les noms et les adjectifs

Exemples :

お手紙 -O tegami (Une lettre)  お名前 -O namae (Un nom)  ご意見 -Goiken (Une opinion)

Enfin, parallèlement au langage honorifique qui utilise un vocabulaire plus relevé, il existe également un vocabulaire servant à se rabaisser. On trouve par exemple le kanji 弊 (Hei) qui est un terme dévalorisant, qu’on retrouvera dans des termes comme 弊社 -Heisha (Pour parler de son entreprise avec modestie), ou encore 弊店 -Heiten (Pour parler de sa boutique)

Le Kenjôgo, tout comme le Sonkeigo est très complexe et difficile à maîtriser, mais c’est l’utilisation des deux qui vous permettra de vous en sortir dans le monde professionnel au Japon. Nos formations professionnelles vous aideront sans aucun doute à maîtriser les codes du monde du travail et à vous faciliter la tâche !

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire :

Apprenez le japonais avec un formateur professionnel et certifié. 🇯🇵

  • Des cours particuliers en visioconférence avec un professeur dédié.

  • Un accès illimité à une plateforme e-learning moderne et adaptative (niveau, métier…).
  • Un programme adapté à votre profil et à vos disponibilités créé par votre professeur.
  • Composez une formation 100% sur-mesure avec un large choix de modalités pédagogiques.

  • Un coach pédagogique dédié, joignable 6j/7 pour vous conseiller et répondre à vos questions.

c’est le taux de satisfaction moyen de nos stagiaires.

des stagiaires recommandent nos formations.

Pourquoi se former avec Clic Campus ?

Pourquoi se former avec Clic Campus ?

COURS PARTICULIERS
+ E-LEARNING

Découvrez le Blended learning : alternez entre cours particuliers et travail en autonomie.

DES FORMATIONS ULTRA-PERSONNALISÉES

Un programme 100% sur-mesure créé par un formateur professionnel qui vous est dédié.

ÉLIGIBLES AUX FINANCEMENTS

Toutes nos formations sont éligibles aux financements CPF, Pôle Emploi, OPCOs, Régions, FNE…